image1-2012

Le gala annuel de l’école de danse Coppelia, dimanche, était l’occasion de fêter les trente années d’existence de l’association mais aussi de mettre à l’honneur cinq élèves méritantes. Parmi elles, Caroline Delbecq, qui a reçu la médaille de bronze pour vingt ans de présence. Une récompense qui prouve la valeur de l’enseignement et la persévérance de certains des membres de l’école.

Durant deux représentations, les danseuses (de 4 ans et plus) ont défilé sur la scène du Kursaal, offrant un spectacle mixte, composé d’un mélange harmonieux de danses classiques et de danses contemporaines. « Éclosion », « Petits pantins », « Quatuor », « Existence », etc., les danses étaient superbes et variées. Avant le lever de rideau, le président Jacques Vanbervliet a fait un petit rappel historique de Coppelia, déclarée en préfecture il y a trente ans, le 24 juin 1982. « Cela a commencé en 1979 avec une dizaine de petites filles autour de madame Degroote, ancienne danseuse de l’opéra de Lille. » Depuis, l’association a grandi, jusqu’à atteindre 130 élèves il y a une dizaine d’années. Mais la moyenne tourne toujours autour de 80 danseuses inscrites chaque année.

La section de danse contemporaine a été ouverte, elle, en 1991. « Je voudrais rendre hommage aux dix professeures qui se sont succédés, les deux dernières étant Angélique et Delphine, qui présentent les chorégraphies de ce gala. Cette saison qui se termine est particulière puisque cela fait une année entière que nous sommes logés à la salle des Tisserands.

Ce lieu, mis à disposition par la commune, nous a permis de maintenir notre activité », a ajouté Jacques Vanbervliet. •

Les inscriptions seront enregistrées à l’école, salle des Tisserands, quartier Guinguette, samedi 8 septembre de 14 h à 17 h pour la danse contemporaine et mercredi 12 septembre de 14 h à 17 h pour la danse classique.

 

La Voix Du Nord

Laisser un commentaire